La dépendance affective c’est compter sur l’autre pour combler un vide affectif. Vous vivez uniquement à travers l’autre, d’ailleurs il vous est impossible de pratiquer une activité sans lui/elle. Bien plus qu’un simple manque, la dépendance affective se révèle beaucoup plus complexe que ça…

Avant j’étais dépendante affective. Je ne m’en rendais pas compte, je pensais juste que c’était une relation complexe. C’est en lisant un livre sur cette dépendance et avec beaucoup de recul que j’ai ouvert les yeux. Je pouvais enfin mettre un mot sur ce que je ressentais à l’époque. J’étais folle amoureuse d’un garçon étant jeune, j’étais accro et je ne vivais qu’a travers lui. Je faisais toujours passer son bien-être avant le mien. Ce qui m’a fait souffrir c’est cette dépendance affective. Je manquais cruellement de confiance en moi et j’étais tellement absorbé par sa personnalité que j’en oublié la mienne.

J’ai su me libérer de cette dépendance affective et je vous explique comment.

Dépendance affective : d’où ça vient?

Pour comprendre la dépendance affective il faut savoir les origines. Souvent, c’est à cause d’une enfance marquée par le manque d’affection. De ce fait, vous avez besoin de combler un « vide » et c’est pourquoi vous attendez énormément de vos relations. Plusieurs origines à cette dépendance :

  • Manque affectif : comme je le disais plus haut, dans votre enfance il y a eu un manque d’affection de vos parents, ils ne vous ont pas apporté toute l’attention que vous leur demandez. Plus tard, on acceptera toutes situations humiliantes, qui vont même à l’opposé de nos valeurs, pour récolter quelques miettes.
  • Manque de reconnaissance : de ne pas être reconnu comme on l’est vraiment. Vous ne correspondez pas à ce que vos parents veulent. Alors pour ça, vous changez votre personnalité, par peur du rejet et de l’abandon. Même adulte, on se cache derrière des masques afin d’être accepté par l’autre.
  • Manque de valorisation : pendant votre enfance vous n’avez pas été valorisé. Tout ce que vous faisiez n’est jamais assez bien, le moindre fait et gestes sont critiqués sans cesse.
  • Agressions extérieures : le manque de contacts positifs joue un rôle important pour la dépendance affective. Les moqueries, humiliations, infériorisation, sont des choses qui marquent l’esprit d’un enfant et qui a des répercussions dans sa vie d’adulte.

dépendance affective s'en libérer

Comment s’en sortir?

Difficile de sortir de ce genre de relation. C’est un peu comme l’addiction à la cigarette, vous savez ce que vous gagnez si vous arrêtez (santé et économie) et pourtant vous n’osez pas franchir le pas. Plusieurs étapes pour sortir d’une dépendance affective

  • La volonté de prendre sa vie en main: on peut faire des miracles quand on a de la volonté. Tout part de là. Si vous êtes conscient que vous êtes dans une relation où vous êtes dépendant et que ça doit cesser, vous faites un grand pas en avant.
  • Le courage : il faut du courage pour sortir d’une relation comme celle-ci. Pendant des mois je voulais partir mais je n’osais pas. Peut-être par peur de me retrouver seule? Ou alors qu’est qui va se passer ensuite? Mais retrouver son indépendance et apprendre à se découvrir vaut le coup de partir.
  • Se redécouvrir : quand on est dépendant affectif, on vit à travers les autres et on s’oublie. Partez à la connaissance de vous-même: quels sont vos points forts et faibles? Pourquoi ce manque de confiance en moi? Comment je fonctionne?
  • Accepter la solitude: se retrouver seul peut faire peur, c’est d’ailleurs pour cette raison que beaucoup restent dans cette situation de dépendance. Profitez d’être seul pour apprendre à vous redécouvrir, à savoir ce que vous vouliez vraiment, à prendre du temps pour vous.
  • Ne plus se comparer aux autres: difficile quand on a passé notre enfance à être sous les feux de la critique. On se compare toujours au voisin en pendant que ce qu’il fait est mieux que nous. Se libérer du regard de l’autre c’est se libérer aussi d’une dépendance.
  • Ne pas laisser les autres définir qui nous sommes : votre entourage à peut-être passer toute votre enfance à essayer de vous définir, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Petit vous êtes passé à côté de votre passion car vous n’étiez « soi-disant » pas assez créatif? Organiser? Ne les écoutais plus et profiter pour faire ce que vous aimiez vraiment. Personne ne vous connaît plus que vous-même, alors n’autorisez personne à vouloir vous définir.
  • Ne plus avoir de relation nocive : sortir d’une dépendance affective prend énormément de temps, c’est du courage tout d’abord puis beaucoup de travail sur soi. S’investir dans une nouvelle relation, uniquement pour ne plus être seul, ne va pas vous aider bien au contraire. Prenez le temps d’avoir confiance en vous, d’avoir cicatrisé de cette dépendance et quand vous serez enfin prêt psychologiquement, vous pourrez vous lancer dans une nouvelle relation.

A lire : Reconnaître une personne toxique

  • En parler : parler de vos efforts, de tout ce que vous avez accompli depuis, à un groupe d’entraide, ou alors des amis. N’hésitez pas à faire part de tout ça à des personnes en qui vous avez confiance.

0

Pin It on Pinterest

Share This