Quoi?! Tu ne bois pas?

Apres t’avoir parler des complexes, du manque de confiance en soi, qui sont des sujets qui ont pris une enorme place dans ma vie, on va attaqué un autre article tout aussi personnel, c’est à dire l’alcool.

Je ne bois pas du tout, je n’ai jamais essayé de boire ne serait-ce qu’une goutte d’alcool. Tout est une question de choix, et je pense qu’il est important qu’on le respecte. Mais c’est beaucoup trop demandé pour certains. L’alcool est devenu si banale, lorsque je dis que je ne bois pas je peut etre face à trois types de réponses, tout dépend la catégorie de personne:

1) ceux qui comprennent : ah c’est cool ça, c’est rare!
2) ceux qui ne te croit pas: « genre t’as jamais bu? Tout le monde à deja bu dans sa vie
3) ceux qui te méprissent et ceux là c’est des champions: « mais comment tu fais en soirées alors » « tu rates quelques chose quand même » « t’es coincé comme fille » « tiens goûte au moins, un verre ça ne va pas te tuer. »

Et cette catégorie de personne qui ne veulent pas comprendre que tu ne bois pas et que tu n’es pas intéressé je trouve ça inadmissible. C’est bizarre parce que lorsque quelqu’un dit qu’il ne fume pas (ce qui est également mon cas) ou qu’il n’aime pas manger tel ou tel truc on ne viendras pas l’embêter plus, alors que lorsque c’est concernant l’alcool on est étonné, moins compréhensif.

drink

Déjà sous prétexte que je ne bois pas, les gens vont direct juger et se permettre de dire que j’ai une approche négative de l’alcool de manière générale, alors que non. Non, lorsque mes amis boivent je ne vais pas avoir un comportement de chieuse à les empêcher de boire et profiter de leurs soirées, tant qu’on ne prend pas le volant ou encore que la personne ne met pas sa santé en danger ça me va. Non, ce n’est pas parce que je ne bois pas que je considère tout ceux qui le font comme des alcooliques, j’ai conscience que boire un verre de temps en temps c’est pas la mort.

Bordel je suis tombée une fois sur un mec qui m’as fait un cours complet sur le vin, l’importance du vin en France, comme quoi je ratais quelque chose en ne buvant pas d’alcool, et c’est hyper lourd, stop.

Je pense qu’il est important voir primordial que certains soient plus ouvert d’esprit ou même ouvert aux autres tout court, pour comprendre que chacun ses goûts et ses couleurs, chacun est différent, chacun fait ses choix et c’est important de les respecter. Et aussi de ne pas nous mettre dans des catégories parce qu’on aime ou non tel chose. Je ne compte plus les fois où on m’as dit que j’étais sage ou coincé parce que je ne fumais pas et ne buvais pas. C’est dingue quand même. C’est un article mi coup de gueule, mi confession intime, mais ça fait un moment que je voulais en parler.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.